mercredi 18 mai 2016

Les messagers des vents, tome 1 de Clélie Avit

Couverture Les messagers des vents, tome 1
Auteur : Clélie Avit
Editeur : Msk
Parution : 4 novembre 2015
Pages : 472
Titre VO : /

Fantasy


Retrouvez ce livre sur :


SYNOPSIS :
Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria. Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

MON AVIS :
 Je remercie Netgalley et les éditions Msk pour m'avoir permis de découvrir ce livre. Grâce à eux, j'ai fait une très belle découverte. Je ne connaissais pas le livre ni l'auteur avant de le voir disponible sur Netgalley. Je suis vraiment contente de ne pas être passée à côté car j'ai vraiment passé un excellent moment !

Dans ce roman, on suit Eriana une friyenne de 25 ans, qui est poursuivie par des friyens pourchassant les personnes de son peuple afin de les échanger contre une récompense. A la suite de certaines circonstances, elle va se retrouver à Myria la cité des vents et va apprendre qu'elle est l'une des 10 prétendantes d'une prophétie. En plus de tout ça, elle va apprendre qu'elle possède un inha, une sorte de pouvoir en rapport avec les vents qu'elle ne savais pas posséder mais qu'elle utilisait inconsciemment.

J'ai été happé par l'univers, par les personnages ainsi que par l'intrigue et ce dès les premières pages de ce roman. Il ne faut pas attendre la moitié du bouquin pour entrer dans les choses intéressantes comme dans beaucoup d'autres romans fantasy. Ici, dès le premier chapitre on est plongé dans l'action et le mystère, ce qui nous pousse à poursuivre notre lecture.

L'univers mise en place par l'auteur m'a beaucoup plu. Les pouvoirs lié aux vents, le Inha est divisé en plusieurs catégories. Nommé avec des thèmes d'un ancien dialecte (Rohatiel Anuhyel, Theratiel, Aynetiel,...) Chaque catégories correspond à des pouvoir spécifique. Les Inha pourront donc être de natures guérisseurs, messagers des vents, contacteurs des vents, animaliers, prophétiques, artistiques ou d'autres encore. J'ai trouvé ça vraiment original et bien mis en place. Les éléments sont donné progressivement, ce qui facilite l'assimilation de l'univers. C'est aussi un bon moyen pour ne pas deviner ce qui se passera dans la suite de notre lecture et garder bons nombres de surprises.
Même si l'élément du vent est la base principal du livre, les trois autres éléments (terre, eau, feu) y sont aussi présent. J'ai hâte d'en apprendre plus sur ce monde.  

Eriana débarque dans ce monde des vents mais n'y connait absolument rien. On va apprendre en même temps qu'elle à découvrir cette univers. On s'attache donc facilement à elle, puisque l'on est nous aussi plongé dans l'inconnu. C'est une fille forte et impulsive qui a dû se débrouiller toute seul durant presque toute sa vie, mais elle a ses faiblesses et est inexpérimentée en ce qui concerne son Inha. Elle a 25 ans, ce qui m'a beaucoup plus car j'ai tendance à lire des livres dont les héroïnes sont un peu (voir beaucoup...) plus jeune. Je n'ai eu aucun problème pour m'identifier à elle.
Setrian est un personnage que j'ai bien aimé. Il est courageux et très protecteur envers notre héroïne. Il prend vraiment un place essentiel dans l'histoire. 
La relation entre les deux personnages est prévisible mais bien amené. Elle ne prend pas le pas sur l'intrigue principale.

La plume de l'auteur est très agréable à lire et j'attends impatiemment le tome 2 qui sortira normalement en juin prochain. Je pense ne pas le laisser patienter trop longtemps après ça sortie avant de le lire.

MA NOTE:

4.5/5

Aucun commentaire :

Publier un commentaire